مرکزی صفحہ Neuropsychologia Aphasia: A. Pick, translated by J. W. Brown, Ch. C. Thomas, Springfield, 1973, 148 pp.

Aphasia: A. Pick, translated by J. W. Brown, Ch. C. Thomas, Springfield, 1973, 148 pp.

آپ کو یہ کتاب کتنی پسند ہے؟
فائل کی کوالٹی کیا ہے؟
کوالٹی کا جائزہ لینے کے لیے کتاب ڈاؤن لوڈ کریں
فائل کی کوالٹی کیا ہے؟
جلد:
12
سال:
1974
صفحات:
411
DOI:
10.1016/0028-3932(74)90061-x
فائل:
PDF, 98 KB
Conversion to is in progress
Conversion to is failed
0 comments
 

To post a review, please sign in or sign up
آپ کتاب کا معائنہ کر سکتے ہیں اور اپنے تجربات شیئر کرسکتے ہیں۔ دوسرے قارئین کتابوں کے بارے میں آپ کی رائے میں ہمیشہ دلچسپی رکھیں گے۔ چاہے آپ کو کتاب پسند ہے یا نہیں ، اگر آپ اپنے دیانتدار اور تفصیلی خیالات دیںگے تو لوگوں کو نئی کتابیں ملیںگی جو ان کے لئے صحیح ہیں۔
410

BOOK REVIEWS

Aphasia, A. PICK, translated by J. W. Brown, Ch. C. Thomas, Springfield, 1973, 148 pp.
DEPthS quelques ann6es, on peut constater un renouveau d'int6r~t pour les conceptions qui marqu6rent les
d6buts des recherches sur l'Aphasie. I1 suffit par exemple de citer l'influenee qu'exercent les oeuvres de
MEY~mgT, de WERhUCKEOU de LISSAUERsur le n6o-associationnisme aetuel ou les r6f6rences de plus en plus
nombreuses aux minutienses 6tudes anatomocliniques de J. DEJEmNE.
L'oeuvre de A. PICK n'avait jamais 6t6 n6gli#e comme le furent les travaux des premiers "diagramm
makers". Non seulement sa description de l'agrammatisme 6tait rest6e classique et toujours prise en compte
mais ses th6ses g6n6rales sur les 6tapes de la pens6e au langage avaient 6t6 toujours cit6es avee 61oge pendant
la p6riode d'entre deux guerre oi~ dominaient les th6ories globalistes. InfluencA par la pens6e de H. JACKSON,
il r6alisait une certaine synth6se entre les postulats m6canistes des auteurs de la p6riode pr6c6dente et les
th6ories antilocalisationnistes, dynamiques et organismiques.
Sans nier le r61e des localisation, il n'envisage plus les eentres comme des organes d'emmagasinement
d'images mais eomme des m6canismes focalis~s de transmission aconsticomotrice.
L'importance de ses contributions/t l'interpr6tation des aphasies est ind6niable. En effet, /tune interpr6tation purement anatomophysiologique des troubles du langage, il tentait de substituer une th6orie
fonctionnelle fond6e sur l'approfondissement des 6tudes cliniques dans le but de saisir, non des 616merits
mais des structures. Sa th6se postule une eormaissanc¢ des 6tapes du d6veloppement du langage en m~me
temps que celle des stades normaux de sa production de la pens6e au langage et, inversement, dans sa
r6eeption du langage h la pens6e.
Son oeuvre a souvent sur ce point des r6sonnances tr6s modernes en ce sens qu'il, anticipe sur les tendances
de la linguistique actuelle en mettant raccent sur le r61e de la syntaxe. PICK a toujours insist6 sur les ; apports
que doivent constituer pour raphasiologiste, les donn6es de la psychologie du langage et de la linguistique.
Dans un livre r6cent, analys6 dans Neuropsychologia, J. W. BROWN avait montr6 combien il avait 6t6
influenc6 par la pens6¢ d'Arnold PICK. I1 6tait donc naturel qu'il veuille diffuser plus largement cette oeuvre
et, pour ce faire, il offre une traduction anglaise d'un chapitre du Handbuch der mormalen und pathologischen Physiologie paru en 1931 mais r6dig6 par P~cg peu avant sa mort en 1924 et r6vis6 successivement
par SITaaG, puis par TIamLE.
Pour int6ressant que soit ce texte, il est cependant un peu d6cevant; en effet, en raison de sa relative
bri~vet6 et de son caract6re didactique, il ne donne qu'un expos6 trop restreint et un peu sch6matique de la
pens6e neuropsychologique de A. PICK.
Cependant en fournissant ainsi, et par l'auteur lui-mOme, un large aper~u de l'ensemble de ses travaux sur
l'aphasie, ce livre constitue une excellente introduction h une oeuvre qui repr6sente une importante 6tape
dans l'histoire des id6es sur les troubles du langage.
H. HI'CAiN

L'agrammatisme, Etude neurol~eholiaguistique, R. TtSSOT, G. Motr~N et F. LHERMITTE, avec la collaboration de G. DOP.DAIN,Charles Dessart, 1973, 155 pp., frs. 53,60.
LES AUTELrgSreplacent leur 6tude dans l'histoire de l'agrammatisme caract6ris6e par deux tendances oppos6es. L'une consid6re l'agrammatisme, perturbation de rarrangement des mots et perte des flexions, comme
un syndrome sp6cifique, certes li6 aux diff6rentes formes aphasiques, mais d6fini par une attitude mentale
particuli6re; l'autre tendance consid6re que ragrammatisme, sous les deux aspects principaux qu'on lui
reeonnait (agrammatisme comme "style t616graphique" et paragrammatisme comme perturbation syntaxique et morphologique), est un aspect, pour le premier cas, de l'aphasie motrice dans sa phase r6gressive,
pour l'autre cas de l'aphasie sensorielle. Limitant leur projet au seul agrammatisme moteur de Kleist, les
auteurs se proposent d'en 6tudier les traits principaux dans une population de 19 agrammatiques, dont les
caraet6ristiques eliniques donn6es en p. 99, ainsi que les localisations des Msions responsables, laissent
penser qu'il s'agit d'aphasiques moteurs au sens classique du terme. I1 s'agit pour eux de verifier ou d'infirmer
les descriptions ant6rieures par une analyse linguistique entreprise sur des corpus constitu~s de langage
spontan6 et de r6ponses/l un ensemble d'6preuves (qui sont en # n & a l des syst6matisations de l'examen
clinique auxquelles on a ajout6 des tests de contraires, de production de phrases, de d6rivation, de d6finitions,
de n6ologismes, de phrases lacunaires, etc. dont on donne le rationnel p. 29-33). L'analyse, fare sur les
principes de la linguistique fonctionnelle de A. MARTmE% aboutit/L une classification des types d'erreurs et
/~ des tableaux statistiques ofa l'on compare les r6sultats de cette population h des groupes de eontr61e constitu6s d'aphasiques sensoriels. Les auteurs soulignent que si la description cst fonctionnaliste, ils ne s'interdisent pas une interpr6tation selon d'autres mod61es syntaxiques (p. 34).